AccueilFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Recueil de poèmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Djew
Personnage non joueur (PNJ)
avatar

Vrai nom : Julie
Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4
Localisation : Entre les branches
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Recueil de poèmes   Jeu 3 Sep - 16:50

Voici donc le recueil de poèmes composés par différents joueurs lors des saisons 2008 et 2009.
(Hey oui, j'ai retrouvé ceux de l'an passé au fond d'un tiroir!)
Les fautes d'orthographes ont étés corrigées aux meilleur de ma connaissance (souvent un poème me semblait plus beau sans fautes!).

Je tiens à préciser qu'en les transcrivant, je me suis souvent dite : «Wow, pourquoi j'ai pas souligné à quel point il est bon lui quand on l'a lu au Gn!» J'ai trouvé quelque chose d'unique en chacun d'eux.

Bravo à tous ceux qui ont osé prendre la plume et s'exprimer.
Merci pour les petits bijoux de poèmes qui ont étés crées.
Bonne lecture!

- Julie/Lysandre -


Poèmes de 2008

Flamme vive
Par Florian

Telle une flamme, votre présence éclaire ma nuit.
Nuit au combien sombre qui encert mon âme.
Votre présence en cette nuit est tout simplement bénie.
Et il m'est maintenant difficile de rester calme.

Votre courage telle un étendard brandit est pour moi un guide.
Magius reste mon maître mais s'il n'en était pas ainsi,
Croyez bien que je vous suiverais jusqu'au terres arides,
Qu'importe les malédictions et les êtres maudits.

Permetez-moi, malgré mes défauts, de présenter ce modeste poème
Dans l'espoir de vous satisfaire et de vous plaire.


Poème sans titre #1
Selon moi, on pourrait l'intituler : Virgulités, Virgulités
Par Francis

Lysandre, Lysandre
Vous semblez si tendre.
Malgré votre coeur de pierre,
Vous êtes toujours prète pour les affaires.

Votre désir de nouveauté,
Me laisse sans aucune pureté.
Votre passion pour les auberges,
Affecte ma tendre verge.
Vos pierres précieuses,
Dressent mon envie de royauté.
Vos yeux majestueux,
Me font fondre en sueurs.

Ce travail disgracieux,
Raffermi cette douleur.
Douleur, douleur si intense
du bas fond de mon ventre
C'est seulement ce à quoi je pense

Lysandre, Lysandre
J'aimerais vous étendre.
De cette lignée...de mots...
Pour qu'il finisse dans ton sceau.


Poème sans titre #2
Par Henri (un Barkann)

Lysandre, dame méritant toutes nos offrandes.
Je sacrifirais ma vie pour une dame qui aurait une si belle âme.
À quoi bon dépenser du temps pour son poème?
La réponse est simple quand on l'aime.
Je ne dit pas en être amoureux
Mais, lorsque je la vois, je garde un sourire joyeux.
Je n'écris pas cela que pour les zemers
Mais pour lui montrer qu'elle est aimée, plus que notre propre mère.


Poème sans titre #3
Par Pierre-Yves

Le soleil se lève, l'aurore me sourit.
Je ne peux que me remémorer cette douce nuit.
Voilà que ce rêve me hante.
Encore et encore, je ne peux que sentir ce parfum, éternelle attente.
Lorsque mes lèvres prononcent votre nom.
Abandonné, je me laisse, esclave de mes passions.
Je m'éprends de vous.
Chaque pensée, vision, je deviens fou.

Vous avez su conquérir mon coeur.
Même encore, vous m'éblouissez
Impuissant, ne pouvant résister,
Charmé, obnubilé par votre splendeur.
Lysandre, dame au coeur d'ambre
Ce doux parfum de lavande.
Pour vous, peux importe le temps, je me dois d'attendre.
Tant de beauté, sublime enchanteresse.
Je n'ai qu'un dernier voeux, à jamais, rester plongé dans vos yeux pleins de tendresse.


Dernière édition par Djew le Jeu 3 Sep - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djew
Personnage non joueur (PNJ)
avatar

Vrai nom : Julie
Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4
Localisation : Entre les branches
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Recueil de poèmes   Jeu 3 Sep - 16:56

Poèmes de 2009

Poème sans titre #4
Par Patrick (Addak)

Ô belle Lysandre,
Ton coeur je vais prendre,
Mon écorce tu vas fendre,
Une racine je vais te tendre.

Si grande est ta beauté,
Autant que notre duplicité,
J'aimerais beaucoup penser,
À toi chaque belle journée.

Ma pensée tu prends
Autant que mon argent,
Pauvre marchand,
Tout simplement,

Tu es ma Reine!


Ode à la Dame de nos vies
Par Jéremy (Alexandre)

Lysandre est une femme sans pareil,
Sa grâce est celle d'une tigresse.
Et de chaqun de ses gestes, il découle tant de merveilles.
Que tous la voudraient comme maîtresse.

Dans ses baisers coulent l'éternité qui nous délivre,
À laquelle je veux boire,
Plutôt que vivre.
Car cette terre serait un enfer si on ne pouvait la voir.

Ô dame de nos vies si trites
Peux-tu répondre à cette question subit :
Venez-vous du ciel ou des profondes abysses ?
Mais je m'en fout car comme tous les hommes,
Je veux seulement partager votre vie.

Je vous voue un amour infini, Lysandre
Hélas, il est impossible.
Mais en moi, il restera à jamais perceptible,
Telle la braise au milieu des cendres.


Vengance
Par Guillaume

Lorsque qu'une personne s'avance pour se venger,
C'est qu'il a vécu dans la rancoeur sans pouvoir pardonner.
Entrainement et souffrance il a enduré,
Car toute sa vie n'a servi qu'à se préparer.

Mais de cette colère est née,
Une maladie qu'il va porter.
Dans le noir et la solitude il va y succomber,
Car sur ce chemin, il n'y a rien à gagner.


Poème sans titre #5
Par Gabriel (Kerham)

Au gré du vent s'envolent mes pensées
Vers ton coeur, oh toi, ma bien aimée.


Poème sans titre #6
Par Josian (Zhad)

Comme de la neige en mon coeur,
Lysandre, vous reffroidissez mes ardeurs.
En tant que mon superbe banquier
C'est mon été que vous avez su ensoleiller

Un coeur de pierre je croyais avoir,
Avant d'avoir la chance d'enfin vous voir.
Telle une perle toute faite d'or,
Vous êtes pour moi un véritable trésor.

Vous êtes pour moi la rose blanche,
Celle pour qui je me lance
Tête baissée dans les ennuis
Sans même jamais demander merci.

Larme...

Vous m'avez initié à l'argent,
Et pour cela je vous remercie grandement.
Pour la plus précieuse des vendeuses,
Je donnerai mon âme chaleureuse.


Poème sans titre #7
Par Sébastien (Fangus)

Tu aspires mes nuits,
Sans conaître ma souffrance.
Tu voles ma vie,
Sans même connaître mon existence.


Passion
Par Esther (Arianna)

Si en un instant effacé,
Si lors d'une chute déruléenne,
J'aurais pu deviner.
Que la longeur d'une semaine,
Se résume en un battement de cil,
En un battement fébrile.

Les tourments deviennent volatiles,
Et le coeur plane en extase,
Lorsque toutes les encres deviennet futiles,
Par dessus tous les nuages, sur les ailes d'une Pégase.

J'ai trouvé l'air comme si je n'avais jamais respiré,
J'ai découvert le ciel comme d'il n'avait jamais existé,
J'ai touché le bonheur le plus léger,
Et je n'ai plus à l'âme que ma passion bleutée.


Poème sans titre #8
Par Évelyne (Maggie)

Quand l'aube traîne au point du jour,
Et que le soir tombe avant son tour.
Alors qu'ici aucune paix,
Ni repos pour nos coeurs inquiets.

Mais, nous pouvons désormais soulever les plus grandes montagnes
Et vaincre les plus grandes hargnes.
Car nous avons le plus grand trésor,
La plus grande bravoure.

Un nouveau jour de printemps naquit,
Puisqu'aujourd'hui, lysandre nous a souri.



Poème sans titre #9
Par Jafran (Eigam)

C'est sous la douce aube du matin,
En regardant avidemment le ciel.
Songeant à ta peau de satin,
À ta voix somptueuse comme le miel.

Souvent mes pensées de tournent vers toi,
Tu m'as aidée si souvent Lysandre.
Ta grâce rivalise celle des oies,
Mais rien ne vaux ton coeur si tendre.

En cette journée de grand malheur,
Absolument rien ne peut me faire peur.
Ton doux regard et beau visage gravés dans mon coeur,
Je pars, arme à la main, espèrant pouvoir te rapporter des fleurs.

C'est une chose que je me regrette pas,
C'est une chose que je ferai pour toujours,
Je vous tiendrai près de moi,
Afin de vous cherir chaque jour.


Poème sans titre #10
Par Michou et Kim (Histar et Aube)

Les roses sont roses,
Les violettes sont bleues,
Mon coeur plein de fouge,
Quand te voit, est heureux.

Tes cheveux éclatants,
M'ont rendus dépendants.
Ta beautée brillante,
En est presque souffrante.

Tes yeux bleus clairs,
De possèder me rendrait fier.
Si ma femme tu deviendrais,
Je t'aimerais à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Recueil de poèmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon nouveau recueil de poèmes
» L'envol de l'épervier, parution, recueil de poèmes...
» Le coeur au bord des larmes..
» [Vian, Boris] Je voudrais pas crever
» Parution, recueil de poèmes, Épervier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'AntreMonde :: Autre :: L'auberge de la Sardine qui tousse-
Sauter vers: